Le Périgord Dordogne

À la lecture de la brochure touristique édité par le département de la Dordogne, on n’y découvre un Périgord découpé en huit territoires. Ce découpage n’est pas celui administratif ou économique au sens strict, mais celui d’un choix privilégiant la cohérence historique.

Au cours des siècles un patrimoine s’est constitué, des villages souvent fortifiés ont été bâtis. Les guerres du Moyen Âge, les conflits religieux, ont modelé le département et ses villes. La paix de la renaissance apporta prospérité. Dans la région, la présence humaine remonte a bien plus longtemps, dès la dernière glaciation il y a environ 40 000 ans, l’homme y trouva refuge. Grottes et différents lieux d’habitat en témoignent.

« Une petite semaine ne suffit pas à découvrir la région et la richesse de son patrimoine. Cette courte escapade me permit de découvrir uniquement la partie sud du Périgord, dont Bergerac et sa région, le pays des Bastides, et de sillonner la vallée de la Dordogne. Un camping idéalement situé, en bord de la rivière La Dordogne à Le-Buisson, fut le point de départ de tous nos circuits touristiques. »


La vallée de la Dordogne


La vallée de la Dordogne, aussi appelée le pays des châteaux, sillonne au travers de majestueuses falaises façonnées par le temps. Invitation au voyage dans un passé riche et tumultueux, cette vallée, à la nature préservée, vous fera découvrir d’innombrables villages tel des nids d’aigles, souvent surmontés de forteresses imprenables.

Au premier plan en bas à droite de l’image, le château de Fayrac, au centre celui de de Castelnaud-la-Chapelle
Le château de Fayrac dans son écrin de verdure

Le château de Beynac


Ce château est la plus puissante des forteresse féodale de la région, mais aussi la plus emblématique du Périgord. Dressée depuis 1115 sur son piton rocheux dominant la Dordogne, sa visite vous offrira cinq siècles d’histoire de France. L’édifice a servi au tournage de nombreux films dont le prochain de Ridley Scott –The Last Duel -, avec notamment dans rôle principal Matt Damon, sortie mondiale prévue en 2021.

Une cour intérieure du château de Beynac
La Salle des États du Périgord
La chambre du roi Richard Coeur de Lion

Un peu plus loin dans la vallée…


L’Église Saint-Nicolas de Trémolat et son imposant clocher-donjon
Les Jardins de l’Église Saint-Nicolas de Trémolat

Activités nature


 On ne peut pas comprendre et apprécier le Périgord sans y mêler la nature qui en a fait ce qu’il est devenu. L’eau, le vent, le temps a patiemment construit des sites prodigieux au point de nous donner envie de passer à l’action.

S’il est bon d’être admiratif, on peut aussi être un visiteur actif ! Il y a 1000 manières d’explorer cette inépuisable trésor que la nature plurielle du département nous offre et mille chemins pour l’apprécier et le vivre autrement.“

Source: Extrait de infos Tourisme Dordogne 

Assurément, lors de ma prochaine visite… le VTT sera du voyage!

La rivière Dordogne propose 130km de descente sportive, ou plaisir, avec une quarantaine de bases de loueurs de canoës

Les Gabarres de La Roque-Gageac


Au XIXe siècle, ces embarcations étaient réservées principalement au transport des marchandises et des hommes vers la ville de Bordeaux. De nos jours, les Gabarres vous feront découvrir le patrimoine architectural de la région, au cœur d’une nature intacte, sous un angle inattendu et différent.


Sarlat-la-Canéda


Capitale du Périgord noir, cette cité historique est un site majeur du tourisme en France, visité par plusieurs centaines de milliers de touristes chaque année. L’homogénéité et la préservation de son architecture médiévale, en fait une référence mondialement reconnue.


Rocamadour


Cité religieuse aussi appelée: « Citadelle de la foi », dénomination non usurpée à la découverte du lieu. La cité médiévale accroché à une falaise vertigineuse, à quelques 150m en surplomb de la vallée, accueille plus de 1,5 millions de visiteurs à l’année. Ce petit écart dans le Lot était programmé, car le site en vaut vraiment le détour. Mais je n’ose imaginer la surfréquentation du lieu en pleine saison touristique estivale…

Étonnant et superbe belvédère sur le Chemin des photographes qui accède à la cité.

Comme en témoignent les photographies qui suivent, la météo, particulièrement capricieuse qui accompagna notre visite, ajouta une touche supplémentaire de mysticisme au site.

Laisser un commentaire